MENU
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Examens : quelques conseils pour réussir haut la main !

Examens : quelques conseils pour réussir haut la main !

Le 09 juin 2014
Examens : quelques conseils pour réussir haut la main !


Juin : le mois des examens pour nos enfants et nos ados. Du primaire au secondaire, ce mois est un mois de stress, de fatigue et souvent de découragement avec pour certains la réussite et pour d’autres la tristesse d’avoir échoué. Alors comment mettre toutes les chances de son côté pour que cette période se passe harmonieusement ?

Notre cerveau : un ami à chouchouter

Au repos, le cerveau utilise 20 % de l’énergie apportée par l’alimentation et le même pourcentage en oxygène. Pour fonctionner de manière optimale, il a besoin de vitamines, de minéraux, d’acides aminés et d’acides gras. Et quand peut-il recevoir tout cela ? Aux repas bien sûr ! Et en particulier au petit-déjeuner qui est souvent pris dans la précipitation quand il n’est pas tout simplement négligé. Pourtant, c’est ce que l’on mange à ce repas du matin qui va déterminer l’ambiance de la journée de votre enfant : fatigue, coup de pompe ou dynamisme et concentration.

 

Se nourrir mais pas n’importe comment

Les cellules du cerveau, pour bien fonctionner, se nourrissent de sucre. Mais pas n’importe lequel ! Les sucres à privilégier sont ceux à index glycémique bas tels que le sucre de canne non raffiné, le sucre de fleurs de coco, les sucres lents, … Ces sucres contiennent des minéraux, vitamines et oligo-éléments.

A proscrire : le sucre blanc raffiné ou industriel (aucune vitamine, aucun oligo-élément, aucun intérêt). Véritable poison pour l’organisme, ces sucres dits « rapides » épuisent le pancréas qui doit produire de l’insuline pour éviter la glycémie. Nous trouvons ces sucres dans tous les produits industriels : biscuits, barres céréales, céréales blanches, boissons sucrées, pâtes à tartiner … sans parler des boissons énergisantes (Red-bull, Monster, …) hypercaloriques et dangereuses pour l’organisme. L’apport énergétique du sucre raffiné est de courte durée contrairement aux sucres non raffinés ou sucres lents. Deux heures après l’ingestion de sucre blanc, l’organisme en redemande et s’il n’en reçoit pas, c’est la crise d’hypoglycémie ou le fameux coup de pompe. Ce qui n’est guère conseillé quand on se retrouve avec un questionnaire d’une dizaine de pages à remplir avec peu de temps pour remettre ses copies.

 

Le petit-déjeuner « santé »

« Un œuf le matin éloigne le médecin » dit-on. Très vrai ! Le blanc d’œuf (cuit) contient des protéines et le jaune (coulant) est excellent pour la mémoire. Par contre, on évite l’œuf le midi ou le soir : mauvais cholestérol.

Il faudra également penser à varier son alimentation et utiliser de bons produits sans pesticides, sans additifs chimiques, … Privilégier les oléagineux, les fromages gras bio (pas de Kiri ou fromages fondus = déchets de fromages) et éviter les sources de caféine (café, cocas).

Saviez-vous que plus on introduit des bons aliments dans son alimentation, plus nous nous éloignons des mauvais de type industriels ? Quand notre organisme a tout ce dont il a besoin, il ne va pas le puiser ailleurs.

Il est important de ne pas faire l’impasse sur ce petit-déjeuner et faire des autres repas de la journée des moments sacrés.

 

Quelques outils pratiques

Nous venons de le voir, une bonne nutrition dès le matin va aider considérablement vos enfants ou adolescents à se sentir mieux et plus concentrés pour leurs examens.

Un complément alimentaire indispensable : le Bacopa Monnieri (plante de la mémoire et du mental). Elle améliore considérablement les facultés cognitives et la mémoire chez les étudiants. Elle  diminue le temps d’apprentissage et le niveau d’anxiété.

Du côté des fleurs de Bach, une synergie spéciale « examens » : Larch, Elm, Scleranthus, White chestnut et Walnut. Sans oublier le Rescue remedy en cas d’urgence.

En kinésiologie, quelques mouvements de « Brain gym » dont notamment le cross crawl vont faire fonctionner les deux hémisphères cérébraux de manière optimale : on lève la jambe droite alors que la main gauche vient la toucher puis on alterne avec la jambe gauche que la main droite vient toucher. A faire durant 1 à 2 minutes avant tout examen ou quand on commence à étudier.

Quelques séances d’hypnothérapie ou de kinésiologie peuvent aider votre enfant ou adolescent anxieux à affronter efficacement et sans stress cette période en travaillant sur la motivation à réussir et la confiance en soi. Il est intéressant de faire le test des neuromédiateurs à votre enfant ou adolescent pour déterminer s’il n’y a pas de manque. La dopamine par exemple est l’hormone qui « dope » le matin, qui réveille en étant de bonne humeur. La sérotonine, précurseur de la mélatonine, est celle qui apporte un sommeil réparateur. Le Gaba apaise et détend le mental. Et un manque l’acétylcholine va agir sur la mémoire et l'envie d'agir. Des conseils appropriés en nutrithérapie vont rééquilibrer ces neuromédiateurs assez rapidement afin que votre enfant puisse jouir de toutes ses capacités cognitives et réussir ses examens avec fruits.

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à prendre contact par téléphone ou par mail.