MENU
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Retrouver et développer la confiance en soi grâce à la kinésiologie ou l'hypnose.

Retrouver et développer la confiance en soi grâce à la kinésiologie ou l'hypnose.

Le 30 avril 2018
Retrouver et développer la confiance en soi grâce à la kinésiologie ou l'hypnose.

La confiance en soi est un terme très large et très vaste. Bien souvent, j’entends des personnes désireuses de retrouver leur confiance en elles-mêmes et qui généralisent ce manque de confiance à toute leur vie.

Il y a certainement des situations où cette personne manque de confiance mais il y a d’autres moments où elle peut faire preuve de compétence et briller dans un domaine bien précis.

Alors comment arriver à focaliser et cerner les situations problématiques ?

Il faut avant tout comprendre que derrière ce terme général de « confiance en soi » se trouvent plusieurs dimensions.

La confiance de base

En premier lieu, il y a notre confiance basique c’est-à-dire être bien en soi avec un sentiment de sécurité permanant, avoir le sentiment d’être à notre place où que nous soyons, avoir cette sensation d’être protégé. Cette confiance de base est construite dès notre plus jeune âge par le regard parental, les gestes d’amour, la tendresse que nous procurent nos parents par le contact physique. Lorsque cela fait défaut (père ou mère absente, séparation, décès, …), l’enfant se construit sans cette sécurité de base avec pour conséquences un adulte dépendant. Il ira parfois chercher ce sentiment de sécurité à l’extérieur dans ses relations amicales ou affectives ou bien dans des substances dites addictives (tabac, nourriture, alcool, …).

La confiance en nos capacités

Ici, la confiance se base sur notre expérience. Quand nous n’avons pas d’expérience dans un domaine, il est normal de ne pas avoir cette confiance en nos capacités. Mais souvent, certaines personnes ont l’expérience et pourtant n’osent pas se lancer ou avancer dans leurs projets par peur de ne pas avoir les capacités requises ou par peur de l’échec. Le travail thérapeutique consistera à apprendre à accepter l’échec ou notre incompétence afin de la développer sereinement.

La confiance en notre propre personne

Ce qui signifie confiance en nos jugements, en nos valeurs, en nos émotions, en nos ressentis, en notre capacité à nous affirmer, à affirmer nos besoins sans craindre d’être rejeté ou abandonné. Etre SOI tout simplement ! Comment nous percevons-nous dans ce monde ? Puis-je exprimer facilement mes émotions sans être jugé ? Pour rétablir cette confiance en notre propre personne, un travail sur l’affirmation de soi sera envisagé.

La confiance sociale

Ou encore confiance relationnelle. C’est-à-dire la confiance à développer des liens authentiques avec les autres, se sentir à l’aise en société ou dans un groupe. Si nous avons des parents peu sociables, il y a des chances que nous le soyons également. Ce que nos parents nous ont appris et transmis en ce qui concerne les relations va énormément influencer cette confiance sociale. Nous avons intégré leurs croyances, leurs peurs, leurs frustrations. Par exemple, « il ne faut pas déranger » ou encore « il ne faut pas faire confiance aux autres sinon tu seras déçu », etc… Toutes ces croyances vont mettre des freins à l’adulte en devenir qui aura des difficultés à construire des relations authentiques. Très souvent pour rétablir la confiance sociale, un travail sur les croyances et notre relation à nos parents sera nécessaire.

Pour retrouver votre confiance, interrogez-vous avant tout sur le type de confiance à travailler. La kinésiologie ou l’hypnose peut vous aider. N’hésitez pas à m’envoyer un mail pour plus d’informations.